Le jo en Aïkido... by Nico

Nico nous livre un article perso sur l'historique et la pratique du Jo en Aïkido. Merci à lui pour sa contribution.

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour faire un mea-culpa, sur mon célèbre «à part le Jo tout va...», voici un petit texte sur le dit: Jo (à ne pas confondre avec le dijo pour les initiés du 23H...

Commençons par un peu d'histoire.

Le Jo est une arme plus récente  (XVII siècle ) que le bokken (XIV siècle) et crée par un escrimeur nommé: Muso Gonnosuke, qui après une défaite lors d'un duel, voulais une arme suffisamment longue pour avoir l'avantage sur un sabre. C’est une arme simple et rudimentaire mais redoutable dans des mains expertes.( Bob par exemple sans vexer notre cher ami François....)

D'un côté plus technique.

Le Jo est un bâton court de 1m28, qui permet à son détenteur de maîtriser son adversaire sans pour autant lui être fatale.

Muso Gonnosuke enseigna alors dans son école 64 mouvements de base et 12 techniques du maniement du Jo. Ceux-ci furent codifié en 1955 en devenant le JODO, «la voie du bâton».

Tout comme les autres armes en aïkido (bokken, tanto), le Jo reste un outil pédagogique pour évaluer les distances ainsi que le placement.

Une  particularité du Jo est sa parfaite symétrie. Sa section est circulaire : il n'est donc pas nécessaire de l'orienter pour frapper, contrairement à une coupe comme avec le bokken qui lui  un angle d'attaque très précis. 

Évidement tout cela afin de parfaire le développement et  la coordination sur le centrage propre à l'Aïkido.

 

Maintenant place à la pratique et à bientôt sur le tatami...

Nico